La Province-mère clôt le bicentenaireLa Province-mère clôt le bicentenaire
25 Février 2017 - France


Dans la «Lettre à la vie consacrée» qui ouvrait l’année de la vie consacrée (2015), le pape François invitait les religieux et les religieuses à : «Regarder le passé avec reconnaissance : y cueillir l’étincelle inspiratrice, confesser notre fragilité pour la vivre comme une expérience de l’amour miséricordieux du Seigneur ; vivre le présent avec passion ; vivre l’Évangile avec radicalité et sincérité, devenir "experts en communion” et vivre la mystique de la rencontre ; embrasser l’avenir avec espérance ; scruter les horizons du monde actuel en veille vigilante».

C’est dans cet état d’esprit que les Oblats ont vécu l’année 2016 et le bicentenaire de la Congrégation. C’est en effet le 25 janvier 1816 que saint Eugène de Mazenod et ses compagnons s’installaient dans l’ancien carmel d’Aix-en-Provence...

Si l’année a été riche en événements commémoratifs au niveau de l’ensemble de la congrégation, la Province de France, elle, s’est concentrée sur deux rendez-vous : une assemblée de Province au mois de février 2016, et un rendez-vous réunissant les Oblats et leurs amis autour de la fête des lumières du 8 décembre à Lyon.

Loin de cultiver une nostalgie plus ou moins stérile, l’idée était plutôt de jeter un œil sur le parcours effectué pour discerner des lignes de conduite susceptibles d’éclairer l’avenir. En ce sens, après avoir pris le temps d’accueillir des personnes venant de toute la France, Vincent GRUBER, le Provincial, a ouvert la journée en demandant à Bertrand EVELIN de retracer ces 200 ans de vie oblate en France. Bertrand l’a fait en prenant appui sur la longue et belle expérience des Oblats dans la région lyonnaise.

Après le temps du repas (la convivialité est au cœur du charisme oblat !), place aux témoins : pourquoi, diantre, organiser une vie autour du charisme oblat ? Benoît DOSQUET répond à la question par une brève présentation du Sermon de la Madeleine...


Bernard WIRTH a répondu : «monde étudiant» et «monde carcéral» dans une perspective interreligieuse. Il vit en Thaïlande depuis plus de 40 ans où il mène en parallèle un enseignement universitaire et l’animation d’une aumônerie de prison.

Thierry et Sophie ont répondu «compagnonnage». Ils mènent leur vie de couple partagée et se sont demandé pourquoi et comment, comme couple, ils ont été amenés à se rapprocher de la communauté lyonnaise oblate de Chavril.

Dominique DESSOLIN a répondu «recherche» de nouvelles expressions spirituelles depuis Aix-en-Provence où il mène une quête intérieure dans un chemin de fraternité communautaire auprès du milieu artistique.

L’après-midi s’est poursuivi par des échanges en carrefours où chacun a pu exprimer ses questions et ses convictions sur la place des laïcs dans l’Église et sur le sens d’une évangélisation fidèle au charisme qu’Eugène de Mazenod déploie dans son fameux "sermon de la Madeleine”.

Fête des lumières oblige, le programme de fin de soirée était tout trouvé : une déambulation dans les rues lyonnaises illuminées

La journée du dimanche était intellectuellement plus "light” : une eucharistie avec la communauté paroissiale de Ste Foy pour se rappeler que le charisme oblat est reçu et vécu en Église, avant de terminer cette rencontre autour d’un buffet dans la communauté de Chavril. (http://www.oblatfrance.com)


commentaires

Il n´y a aucun commentaire
   

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter