Il n’est jamais trop tard pour aimerIl n’est jamais trop tard pour aimer
21 Mai 2017 - Haiti

Le P. Fred CHARPENTIER, Directeur du Foyer St Etienne, nous envoie une belle histoire, à propos de deux résidents qui ont trouvé l’amour à un âge avancé.

On dit que «l’amour est aveugle» ; on parle aussi de «l’amour au premier coup d’œil». Au début de cette année, en janvier, au Foyer St Etienne, notre home pour personnes âgées pauvres, aux Cayes, nous avons fait l’expérience que ces deux proverbes sont vrais. Voici la belle histoire de la relation de deux de nos résidents: Ludger Cavaillon (78 ans) et Acélia Joseph (80 ans et aveugle).

Pendant des années Ludger Cavaillon a travaillé comme journalier dans les jardins d’autres personnes, à Maniche, sa ville natale. Il ne pouvait plus continuer, non seulement parce qu’il avait 76 ans et qu’il était épuisé, mais surtout à cause d’un ulcère persistant à son pied gauche. Il ne s’était jamais marié, il avait donc bien peu de famille, et pas de parents proches pour s’occuper de lui. Un jour quelqu’un l’a conduit aux Cayes, pour un traitement et des soins, chez les Missionnaires de la Charité, au Home de Mère Teresa. Les Sœurs l’ont pris volontiers et ont commencé les soins et le traitement. L’ulcère n’est point parti. Il s’agissait donc d’un cas qui allait demander du temps. Aussi les Sœurs nous l’ont-elles envoyé, pour voir ce que nous allions pouvoir faire pour lui. Nous l’avons accueilli juste avant Noël 2014. Notre personnel infirmier commença immédiatement les soins pour son pied. Après de longues semaines sans amélioration, nos docteurs l’ont envoyé chez un spécialiste à l’hôpital général de la ville. Là, Ludger est allé de mieux en mieux; chaque jour il faisait le chemin du Foyer à l’hôpital et retour, et après quelques semaines encore, son pied a fini par guérir complètement. Ludger était tellement heureux de pouvoir à nouveau marcher normalement et même de pouvoir aider d’autres résidents en fauteuil roulant, qu’il faisait de petites sorties avec eux, quand le besoin se faisait sentir.

En avril 2016, une nouvelle résidente est arrivée au Foyer, grâce à la diligence d’une infirmière de l’hôpital local, le même hôpital qui avait guéri Ludger. Acélia Joseph, tel est son nom, 80 ans, aveugle avait été simplement abandonnée à l’hôpital par des inconnus. L’infirmière qui s’occupait d’Acélia était une amie du personnel du Foyer et de la clinique. Elle nous demanda si nous pouvions prendre Acélia. Nous l’avons prise immédiatement, sans poser de questions.

Pétillante et douée d’un grand sens de l’humour et d’esprit, Acélia s’est rapidement fait des amis avec tous les résidents. En quelques semaines elle était à nouveau sur pied, mais elle avait besoin de son fauteuil roulant pour ses sorties, comme elle les aimait bien. Ludger s’est mis de la partie et lui a offert de la pousser, comme elle le voulait; rapidement ils sont devenus d’inséparables amis… et maintenant… la cerise sur le gâteau…

A la mi-janvier de cette année, les deux tourtereaux décidèrent de nous partager leur idée d’une "fugue amoureuse”, nous demandant si cela était possible, car ils rencontraient quelques résistances de la part des petits fils d’Acélia, opposés à leur projet de mariage. Pour Ludger, il n’y avait aucun problème, puisque le dernier membre de son clan avait disparu dans l’ouraganMathew, en octobre. Nous les avons assurés qu’ils avaient tous les droits de décider eux-mêmes de leur possible mariage… Par conséquent il ne s’agissait pas de fugue. Pour nous il n’y avait aucun problème, mais nous allions devoir les conduire à leur nouvelle adresse. Le 20 janvier 2017, tous deux ont quitté le Foyer, avec Yvenel, notre homme des Relations publiques, et Mlle Casséus, une infirmière membre du personnel du Foyer; ils ont pris la route pour la maison d’un cousin d’Acélia, pas loin de Cavaillon. De là, ils ont gagné St Georges, le village d’Acélia, avec l’aide de leur ancien pasteur évangélique, et aujourd’hui, ils ont toujours le projet de se marier dès que leurs moyens rendront la chose possible.

Yvenel, Marie Marthe et Mlle Casséus ont fait récemment une visite au village de St Georges et ont surpris le couple au quartier évangélique. Acélia venait de quitter une assemblée de guérison. Avec Ludger, ils avaient prié pour un miracle pour ses yeux. Ils étaient heureux de voir leurs visiteurs et ils n’arrivaient pas à croire que le personnel du Foyer se soit donné toute cette peine pour retrouver leur chemin et reprendre contact avec eux. Les visiteurs du Foyer les ont assurés qu’ils reviendraient une autre fois, peut-être pour le mariage, si Dieu le voulait. Ainsi ‘l’amour est aveugle’ et ‘l’amour au premier coup d’œil’ ça arrive vraiment! Hé, croyez moi, il n’est jamais trop tard pour dire OUI!


commentaires

Il n´y a aucun commentaire
   

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter