«A la table de la justice et paix»«A la table de la justice et paix»
1 Juin 2017 - Nigeria

Père John OYEGOKE est un Oblat de la Province du Cameroun; il a participé récemment à un atelier organisé par VIVAT INTERNATIONAL dont les Oblats sont membres. Il partage ici son expérience avec nous.

C’était un rêve attendu depuis longtemps par tous les Oblats participants à cet atelier. Au fils du temps, des mois devenaient des semaines, et des semaines devenaient des jours, et voilà arrivé devant nous le dernier jour. C’était un temps pour nous réveiller de nos rêves et concrétiser nos fortes aspirations au plaidoyer, car nous étions finalement conviés à la table de la justice et de la paix.


Le paragraphe d’introduction susmentionné décrit le mieux l’esprit des participants oblats à l’atelier de VIVAT International tenu à Lagos, au Nigéria sous le thème: Travailler pour la justice, Promouvoir la paix, Préserver des vies. Cet atelier s’est déroulé du 1er au 5 mai 2017 et a laissé une empreinte assez forte dans la mémoire des participants oblats. Au total, 9 Oblats dont 5 prêtres et 4 Associés y ont participé. VIVAT international dont les Oblats sont congrégation membre, est une organisation non-gouvernementale (ONG) ayant un statut consultatif spécial auprès des Nations Unies pour la cause de la Justice Sociale et de la Paix.

Comme dans les jours de la Tour de Babel, tout au long de l’atelier de VIVAT International, une seule langue était parlée et comprise par tous: la langue de justice et de paix. Tous les concepts et présentations développés au cours de l’Atelier ont été exprimés dans cette langue. Parmi les concepts qui ont émergé, mentionnons: la souveraineté alimentaire, l’insécurité sociale, la violence à l’égard des femmes, la dégradation écologique et les changements climatiques.

En outre, pendant l’atelier, il a été affirmé en général que, même si l’humanité a faim, l’introduction d’organismes génétiquement modifiés (OGM) et la prolifération de graines et d’aliments génétiquement modifiés ne sont pas une réponse à la faim en Afrique et en particulier au Nigéria. Il a été également précisé que les Congrégations religieuses se sont efforcées de résoudre les crises susmentionnées. Cependant, des stratégies plus résolues et du travail d’équipe entre les Congrégations religieuses et les groupes de défense sociale doivent être lancés afin de mieux s’attaquer au problème souligné.

En conclusion, se disant convaincu que VIVAT International constitue un outil efficace de plaidoyer, un appel fort a raisonné aux oreilles de tous les Supérieurs Majeurs présents pour soutenir une branche nationale de VIVAT au Nigéria.


commentaires

Il n´y a aucun commentaire
   

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter