L’école de la protection des enfantsL’école de la protection des enfants
7 Juin 2017 - Maison Generale

Le p. Thomas BANG, un Oblat de la Province du Cameroun qui étudie actuellement à Rome, écrit sur un cours important sur la protection des enfants, qu'il a récemment suivi. C'était un cours en ligne et son «camarade virtuel» n'était autre que le Provincial de la Province anglo-irlandaise, le Père Raymond WARREN.

Le bien-être des enfants a toujours été d’un grand intérêt pour l’Eglise. Les canons 226 §2 et 1136 CIC et De gravioribus delictis art. 6 §2 le démontrent. Les questions de l’abus des enfants ne peuvent laisser aucune structure de l’Eglise indifférente.

Les Oblats de Marie Immaculée, défenseurs des pauvres, des marginalisés, des exploités et des abusés, se sentent les plus interpelés face à cette triste réalité qui défigure l’Eglise. Tout oblat devrait aller en guerre contre ce mal. Pour gagner ce combat contre le mal, il faut se former, s’équiper, s’organiser et aller au combat.

Le P. Ray Warren et moi venons de participer avec succès aux cours sur la protection des mineurs organisés par le Kimmage development studies centre (Kimmage DSC). Les cours étaient en ligne du mois de mars au mois de mai. Ces cours regroupaient des participants de tous les continents. Les échanges, venant de cultures différentes, étaient enrichissants.


Le contenu des cours était aussi très enrichissant. Je partage avec vous quelques exemples: la définition des termes; l’importance de la protection des mineurs; le droit des enfants (réalité internationale, religieuse, traditionnelle); les effets de l’abus des enfants; comment inclure l’enfant dans le processus de sa protection; conduite à tenir quand il y a un cas signalé; quelques signes qui peuvent révéler des abus; comment sensibiliser l’entourage; comment organiser le personnel qui travaille avec les enfants; l’importance d’avoir une police de protection des enfants; comment faire, pour un groupe, une police de protection des enfants; que faire face aux obstacles culturels, etc. Il y a eu aussi l’étude d’un cas.

Je dis merci à mon «camarade virtuel» le Père Raymond Warren. Il m’a presque tenu par la main et montré le chemin de cette école. Merci au Père Général et à mon supérieur provincial pour leur encouragement. L’abus des mineurs est comme un monstre marin. On ne le voit pas à la surface. Mais aucune Unité oblate n’est à l’abri de ce monstre. Ne nous laissons pas surprendre par ce monstre !


commentaires

Il n´y a aucun commentaire
   

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter